Campfire Stories 1 : photographie

Campfire Stories 1 : photographie

Web designer, chef de projet, développeur, ergonome… Ils/elles sont Malabar design et nous parlent de leurs passions, de leurs projets, des choses qui les font vibrer…

Le feu crépite, les étoiles filent, sortez les marshmallows : c’est parti pour une interview Campfire Stories.

Directeur artistique chez Malabar design,  Janik nous parle photographie et voyage, profondeur de champs et température de couleur…

 

1. Ton appareil photo fétiche ?

En ce moment, j’utilise un canon 600D, il est très pratique et son écran orientable me permet de prendre des photos sous tous les angles et de filmer aussi. Léger et assez discret pour un reflex, je l’emporte partout avec moi lors de mes voyages. Il me satisfait pleinement pour l’instant mais plus tard, j’aimerais bien faire l’acquisition d’un reflex full frame style canon 5D mk II ou 6D. Je pratique la photo en amateur, je fais beaucoup de photo reportage lors de mes voyages, histoire de garder quelques souvenirs de lieux dépaysant.

 

2. Et l’argentique ?

Ca me fait penser à mes TP de physique-chimie où l’on devait faire développer les photos dans la chambre noire, vous voyez le truc ?

C’est marrant car on avait toujours des résultats aléatoires sur les photos, le contraste, la luminosité, le grain… Toutes ces choses, autant de paramètres pas évidents à maîtriser. Bien que j’adore le rendu de la photo argentique avec son côté vintage et son grain si particulier, je trouve qu’il faut être un bon « chimiste » en plus d’être bon photographe. A l’époque on devait attendre le développement de la photo avant de se rendre compte du rendu final.

C’est sûr qu’il y a un effet de surprise avec la photo argentique qu’on ne retrouve plus dans le numérique. Mais  je pense que la photo numérique a révolutionné le genre, la photo est devenue accessible à un large panel d’individus, on peut régler les iso, les couleurs, la mise au point, la balance des blancs, etc… tout ça en live et grâce aux écrans lcd on voit exactement la scène qu’on est sur le point de capturer. Personnellement je trouve le numérique plus abordable et plus facile sans oublier qu’on peut recommencer à l’infini car on n’est pas limité par le nombre de pellicules. Les puristes préféreront l’argentique, ils n’ont pas tord, surtout que la tendance du moment est d’imiter le rendu de la photo argentique par le biais des filtres et autres..

 

3. Tes photographes préférés ?

Bien que j’admire le travail de grands photographes comme Cartier-Bresson, Man Ray, Doisneau, pour ne citer qu’eux, je suis plutôt influencé par des photographes actuels qui sont peut être connus, ou pas du tout. Comme je  l’ai dit plus haut je ne suis pas pro, je suis plus attiré vers les photos prises sur le vif, je suis moins fan des photos studio qui  me paraissent artificielles et trop figées. Mais j’aime assez les photos de mode.

Dans le genre, je trouve le travail d’Igor Oussenko très intéressant, le rendu est clean avec une gamme de couleur pop et acidulée. Ses photos sont juste magnifiques.

Dans le style photo reportage, j’admire le travail de Julien coquentin et Thomas Ciszewski, Hideaki Hamada et Kaj Bjurman. Il y a d’autres artistes dont j’admire le travail mais je ne vais pas tous les lister.

4. Ton plus beau cliché

Pour l’anecdote, en 2012 je suis parti en vacances à NYC et j’ai pris pas mal de clichés de la ville. New York est  immense et il y a tant de choses à voir, entre les enseignes lumineuses de Broadway, le charme boisé de Greenwich Village, la vue impressionnante de la ville du haut de l’Empire State Building….

En visitant Harlem, je suis tombé sur une scène que je devais à tout prix photographier. Sur ma route j’ai aperçu un barber shop et quelques employés du lieu qui étaient en pose devant l’entrée du salon. Je devais immortaliser cette scène et je dois dire que je n’aurais pas réussi sans l’aide de ma femme qui leur a demandé gentiment si on pouvait les prendre en photo. Réticents au départ, ils ont fini par céder, ce qui m’a valu une belle photo. J’aime beaucoup ce cliché car à mon sens il dégage une atmosphère naturelle et raconte une histoire. Plus tard j’espère en avoir d’autres de ce genre dans ma collection.

New_York_405_small

 

5. Et le voyage dans tout ça ?

Pour moi, voyager est synonyme d’enrichissement autant sur le plan humain que visuel. De plus cela me permet de prendre des clichés et de varier ma collection de photos. Je reviens d’un road trip de 2 semaines en Californie. J’ai découvert Las vegas, Yosemite Valley, San Francisco, Los Angeles et San Diego. J’adore le paysage Américain, c’est complètement dépaysant d’un endroit à l’autre. Auparavant j’ai aussi eu l’opportunité de visiter le Canada. Je compte multiplier mes voyages dans le futur et continuer à découvrir d’autres lieux, il y a tant de choses à voir.

 

6. Un projet en cours ?

Des projets j’en ai, c’est le temps qui manque 😀

J’ai l’intention de me constituer un portfolio avec l’intégralité de mes clichés. Actuellement j’ai un compte Flickr que je n’ai pas alimenté depuis un moment mais je compte m’y remettre très prochainement. Sinon je suis en train de réaliser une vidéo de mon dernier voyage en Californie. Et bien sûr je compte continuer à voyager tant que ma situation me le permettra.

 

…restez à l’affût des prochaines Campfire Stories.