MODE, BEAUTE ET DIGITAL

MODE, BEAUTE ET DIGITAL

Comme de nombreux secteurs ceux de la mode et de la beauté ne font pas exception et sont aujourd’hui complétèment digitalisés. Ventes en ligne ou magasins connectés, les marques ont su adapter leur offre aux nouveaux shoppers 2.0.

ONLINE

Le digital a complètement bouleversé les parcours d’achat dans l’industrie de la mode et de la beauté. La façon de consommer n’est plus la même. Le digital a pris une place importante dans le processus de décision d’achat. Avant, pendant ou après, sur desk, mobile ou tablette les shoppers 2.0 ont de plus en plus recours au digital lorsqu’ils veulent acheter prêt à porter, accessoires et produits de beauté. En 2015, 43% des ventes d’habillement ont été effectuées suite à une recherche multidevice.

Des achats influencés par les réseaux sociaux.

Nombreux sont les utilisateurs qui consultent les avis sur les médias sociaux avant d’acheter. En 2015, 59% des français étaient influencés par les réseaux sociaux dans leur acte d’achat. Des médias sociaux qui leur servent d’inspiration grâce aux nombreux comptes de marques mais aussi aux « influenceurs » : blogueurs, instagrameurs… Avant l’achat, les français sont 90% à rechercher l’inspiration online. 25% d’entre eux le font même quotidiennement.

Certaines marques ont compris l’intérêt des réseaux sociaux et capitalisent sur cet aspect communautaire pour créer leur propres interfaces s’insipirant de ces codes. En voici un bon exemple : My Redoute. Une interface sur laquelle les internautes peuvent poster directement leurs photos mettant en avant des produits La Redoute et où des photos sont directement récupérées d’Instagram grâce aux hashtags #MyRedoute, #AMPM, #MademoiselleR ou toutes autres marques du leader de la vente par correspondance. Les photos renvoient directement vers les produits vendus sur le site. La valeur ajoutée ? Voir les produits en situation réelle, ce qui rassure les futurs acheteurs. L’UGC (User Generted Content) vaut aujourd’hui probablement plus que la promotion émanant directement des marques.

 

Capture

Dispositif MyRedoute

Le mobile

Outre les réseaux sociaux, c’est le mobile qui a révolutionné les habitudes de consommation. Un phénomène encore plus vrai dans le secteur de la mode et de la beauté. En 2015, 33% des achats online provenaient du mobile dans le secteur de la mode et du luxe. Il est devenu l’outil indispensable dans le parcours d’achat des shoppers de 2016. Réaliser des moodboards sur Pinterest, créer des wishlists sur les applis des marques, trouver le magasin le plus proche de chez sois… Autant d’actions qui nous paraissent désormais normales. Le mobile ne nous quitte plus. Encore une tendance qui n’a pas échappé aux marques; elles investissent fortement sur ce device. Nombreuses sont celles qui ont décidé de créer leur propre application. Etam, Asos, H&M… Un bon moyen de se retrouver au plus proche de leurs clients en étant en permanence dans leur poche ! En 2015, 54% des ventes mobiles des retailers mode ont été générées par des applications. Les acteurs majeurs de la beauté ne sont pas en reste non plus et profite également du mobile pour vendre !

L’application Makeup Genius de l’Oréal est certainement un des meilleurs exemples de l’utilisation du mobile dans le secteur beauté ! Cette appli de vous permet de simuler directement les effets des produits de maquillage l’Oréal grâce à la caméra de votre Smartphone. Alors qu’en magasin, cela reste délicat de tester le maquillage, l’Oréal a trouvé la parade grâce au mobile et probablement le moyen d’augmenter les ventes de ses produits.

 

43764

L’application MakeUpGenius de l’Oréal

OFFLINE

Offline aussi le digital a réussi à se faire une place. Les retailers proposent de plus en plus des expériences in store grâce au digital. Ils usent du digital pour de l’entertainment parfois mais plus souvent comme un moyen de rendre l’expérience client plus agréable. Beacons, bornes interactives, QR codes, tablettes, cabines connectées, il existe de nombreux moyens de mettre le digital au service du retail. 65% des francais n’imaginent pas faire leur shopping sans les nouvelles technologies dans les années à venir.

Accompagner le client

Ces nouvelles technologies permettent d’aider le client dans son achat. Conseiller, faire découvrir les produits, les vendeurs s’arment de tablettes et autres devices pour satisfaire les acheteurs. Parfois, les vendeurs se subsituent carrément à la technologie. En Australie, Uniqlo a lancé Umood. Grâce à un casque capable de lire les ondes cérébrales, la machine affiche une sélection de tshirts correspondant à l’humeur du jour du client. Personnaliser l’expérience client est devenu primordial.

 

 

Fluidifier le parcours d’achat

Autre atout du digital in store : facilier le parcours shopper. Si aujourd’hui les clients préfèrent le e-commerce c’est pour ne pas subir les files d’attente en caisse ou en cabine, être sûre de trouver la bonne taille, la bonne couleur, etc. Les marques ont donc dû s’adapter pour rappatrier les clients en magasin. Commander sur tablettes en magasin et se faire livrer chez soi ou encore mettre en place des distributeurs automatiques de produits en magasin pour éviter de demander au vendeur d’aller en réserver. C’est nottament le cas chez Undiz. Le magasin Toulousain de la marque de sous vêtements propose aux clients grâce à un dispositif interactif de recevoir leur produit stocké en réserve par capsules aéro-propulsées. Chez Crocs Tokyo se sont des drones qui ont apportés pendant 3 jours la paire de sabots désirées au client du magasin. Enfin certaines marques proposent aujourd’hui des cabines d’essayge connectées qui vous permettent de voir si d’autres tailles sont disponibles, quels sont les produits qui pourraient compléter le look ou encore de règler directement sans passer par la caisse.

 

shoesdronecrocs

Les drônes chez Crocs

Le mobile in store

En 2015, 64% des français déclaraient utiliser leur Smartphone en magasin et 46% estimaient même que celui-ci avait changé leur façon d’acheter en magasin. Alors à quoi sert le mobile en magasin ? Bénéficier d’offres grâce aux beacons, comparer les prix/les produits, partager ses achats avec ses proches, demander conseil… ou encore payer !

Chez Mango, grâce à l’application de la marque, les clients peuvent scanner les produits pour savoir s’ils sont disponibles dans une autre taille ou dans un autre magasin. Zalando propose via son application de scanner les produits en magasin et de comparer les prix à ceux proposés sur le site et d’être informé des promos et réductions disponibles.

 

Le digital grâce notamment aux smartphones a révolutionné la façon de consommer de la mode et de la beauté et on peut imaginer que l’expérience ira encore plus loin grâce à la réalité augmentée et la réalitée virtuelle. Affaire à suivre…