Live stream

Live stream

Ces derniers temps le phénomène de live stream fait fortement parler de lui. Le dérapage de Serge Aurier, le suicide d’Océane, François Hollande chez Showroomprivé, le détenu de Béziers… Autant de « scandales » qui ont fait parler des applications de live stream tel que Periscope ou Facebook live. Petit tour d’horizon de cette tendance.

Naissance du live stream

Le live stream où la diffusion de vidéos en direct voit le jour bien avant les réseaux sociaux avec des sites comme Ustream qui permettent de diffuser du contenu vidéos sur un site web ou une page Facebook. Youtube et Dailymotion le proposent également depuis plusieurs années déjà.

Aujourd’hui la diffusion de vidéos en direct s’est emparée des réseaux sociaux et perce grâce aux géants du secteur aka Facebook et Twitter. Le live stream a également été rendu plus accessible en s’adaptant aux usages mobiles, ne nécessitant « plus qu’un » simple Smartphone.

Periscope

Racheté par le petit oiseau bleu en 2015, Periscope réunit plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde. Ce sont chaque jour plus de 40 années de vidéos qui sont visionnées sur l’application et, depuis mars, la France fait partie des premiers pays sur la plateforme. Désormais, ce ne sont plus uniquement quelques geeks et early adopters qui font vivre Periscope mais bien des milliers d’utilisateurs qui retransmettent en direct dans le monde entier.

 

L’application Periscope

 

Facebook live

Depuis peu, Facebook tente de rivaliser avec Live. Contrairement à Messenger, Facebook live est intégré directement à l’application principale. Comme il publie un statut l’utilisateur peut désormais diffuser du contenu vidéo en direct. Comme sur Periscope, les amis du live streamer ont la possiblité de réagir et de laisser des commentaires. Facebook a récemment sorti une map qui recence tous les meilleurs streams de notre planète : https://www.facebook.com/livemap

 

People will also be able to search for video footage to watch on a computer via Facebook's Live Map (pictured). Fidji Simo, Product Management Director at Facebook, said: 'The Facebook Live Map gives you a window into what's happening in the world right now'
Facebook live map

Nouvelles attentes, nouveaux usages

Dans un monde de plus en plus « vidéo-centric » (70% des internautes consomment de la vidéo sur un écran numérique au moins une fois par mois), ces fonctionnalités font fureur auprès des utilisateurs et notamment des millennials : 50% des utilisateurs de Periscope ont entre 18 et 34 ans. Pas étonnant quand on connait les attentes de ces digital natives : authenticité, interactivité, éphémérité… Autant de mots en ité qui plaisent aux Y. Le caractère exclusif et exceptionnel du contenu pousse d’autant plus l’utilisateur à se connecter pour ne pas rater une miette de ce qu’il se trame. Encore de quoi augmenter le nombre de personnes souffrant de FOMO.

Le live stream fait également naître une nouvelle forme de communication, de nouveaux modes d’expression, tant pour les marques que pour les utilisateurs. La communication n’est plus linéaire, l’utilisateur devient acteur. On parle aujourd’hui de « journalisme citoyen ». La vidéo étant le format le plus pur et immédiat, il devient l’outil puissant d’un journalisme 2.0. Tout le monde devient sa propre chaîne de diffusion, certains allant jusqu’à dire que le live stream ubérise les chaînes d’informations en direct alors que d’autres y voient une opportunité. Ainsi, de nombreux journalistes utilisent déjà les applications de live stream de manière professionnelle : Al Jazeera forme ses journalistes à Periscope, Le Huffington Post et Rue 89 diffusent du contenu sur Facebook live…

 

IMG_2577
Un utilisateur lors de la manifestation du 26 mai 2016 place de la Bastille

rue89
Rue 89 au salon Innorobo

Une opportunité pour les marques.

Certaines marques ont vite compris comment tirer profit du live stream pour communiquer à bas coût. En effet, comparé à Facebook et Youtube le direct est encore peu investi par les marques et demande des ressources financières et humaines infimes. Les objectifs, eux, sont multiples : donner de la visibilité à la marque, renforcer son côté humain, développer l’engagement, créer de l’interactivité. Concrètement, le live stream permet de prolonger l’expérience utilisateur. En entrant dans les coulisses et dans l’intimité de la marque, le spectateur se sent privilégié grâce à une impression de contenu personnalisé. Evénements, accès aux coulisses, tutoriels, lancement de produit, questions/réponses, SAV… Les emplois sont nombreux et restent encore à imaginer.

 

Quelques exemples récents

 

IMG_2571
La sortie du nouvel album de Flume sur Facebook Live

IMG_2566
Michel et Augustin lors d’un salon à Chicago

rolland
Les coulisses de Roland Garros 2016

 

Malgré un succès incontestable, l’image du live stream a été ternie par les scandales de ces derniers mois. Ces plateformes de retransmission en direct sont difficiles à contrôler. Il est pour l’instant impossible de stopper une diffusion qui dégénère ou qui serait inappropriée et, même si le nombre de débordements reste minime comparé au nombre de diffusions, il ne faut pas les prendre à la légère. Comme pour toute nouveauté, l’objectif est d’éduquer les utilisateurs car ce sont eux qui décident ce qu’ils vont faire de ces plateformes. Aujourd’hui deux écoles s’affrontent : ne pas censurer les réseaux sociaux et conserver les valeurs de liberté d’Internet ou autoriser une modération des contenus et fermer certaines plateformes devenues « malsaines ». Seul l’avenir nous le dira mais nous on est plutôt liberté, égalité, live streamé !