LE PICTURE CHATTING

LE PICTURE CHATTING

UNE SOCIÉTÉ DE L’IMAGE

Depuis toujours l’image connaît une place importante dans la société. Des hiéroglyphes aux statues grecs en passant par les portraits de Marie Antoinette, chaque époque et chaque civilisation a trouvé le moyen de communiquer par l’image. Une façon de faire passer un message, d’affirmer son pouvoir ou encore de faire de la propagande.

L’image permet de communiquer en abolissant les barrières culturelles ou linguistiques. Nous sommes tous capables de comprendre ou de ressentir des émotions face à des images.

Aujourd’hui on assiste à une réelle abondance du visuel. Une profusion due à l’émergence des Smartphones (1.2 milliard de Smartphones vendus dans le monde en 2014 !) qui permettent à n’importe qui de prendre des photos de bonne qualité. Les mobinautes deviennent alors des créateurs de contenus !

 

capture_d_ecran_2015-03-03_a_14.48.09-91af7

https://www.apple.com/fr/iphone/world-gallery/

 

LES RÉSEAUX SOCIAUX

Les Smartphones n’y seraient pour rien dans cette histoire s’il n’était pas possible de partager les clichés. Les photos ne sont plus destinées à être imprimées et affichées sur la cheminée mais à être partagées avec un maximum de personnes. En 2014, on partageait plus de 1.25 millions d’images par minute ! Fini les cartes postales et les mails à rallonge pour raconter ses vacances, aujourd’hui on « instagram » et on envoie des « snapchats » : une image vaut mille mots !

Une tendance que s’est appropriée Snapchat (100 millions d’utilisateurs). Cette application sortie en 2011 permet de partager des photos et vidéos. Du contenu visible par le destinataire pendant 1 à 10 secondes. La start-up rachetée en 2013 par Facebook propose également une fonctionnalité permettant de rendre visible le contenu visuel ou vidéo à tous ses contacts pendant 24H. Nommée « Stories » cette fonctionnalité a pour but de créer des « histoires » en live.

De son côté Instagram, réseau social basé également sur l’image et la vidéo cumule plus de 300 millions d’utilisateurs et devance ainsi Facebook et Twitter. Quant à Pinterest, réseau social de partage de photographies en fonction de centres d’intérêts, il rassemble 72.8 millions de personnes.

 

L’UTILISATION PAR LES MARQUES

Les marques n’ont pas tardé à s’emparer de ces réseaux misant  sur la communication par l’image. Les comptes de marques sur Instagram ne cessant d’augmenter, l’application propose désormais aux annonceurs des post sponsorisés. Les images génèrent 4 fois plus de likes que tout autre contenus. L’engagement est 60 fois plus important sur Instagram que sur Facebook. Tous les secteurs d’activité peuvent profiter de la force de ce réseau social : mode, automobile, high-tech, distribution… Même le secteur bancaire s’y met.

insta_bnp

Des marques comme Starbucks (5.2  millions de followers) ou Daniel Wellington (1.1 millions de followers) rassemblent une vraie communauté autour des valeurs transmises par la marque via l’image. Plus besoin de communication verbale ou purement commerciale pour convaincre le chaland.

 

Capture

 

starbucks

Sur Snapchat, les marques sont pour l’heure moins présentes. L’audience est plus ciblée (public très jeune) et les possibilités plus limitées. Certaines marques comme la Fondation Médéric Alzheimer France ou le Free Festival Musique ont tenté leur chance pour diffuser des informations ou sensibiliser les utilisateurs. Plus récemment Mcdo s’est associé à l’application pour créer des filtres géolocalisés : les « geofilters ».

 

dans-ta-pub-snapchat-alzheimer-snapzheimer-proximity-bbdo-campagne-digital-application-sensibilisation-2

snapchat-mcdonalds-geo-filters-top

Enfin sur Pinterest, les marques sont également plus timides. Si un certain nombre de marques possède un compte, elles sont très peu à réussir à le mettre à jour régulièrement et à en tirer profit. L’apparition des épingles sponsorisées pourrait bien faire de Pinterest un réseau social plus rentable. Encore mieux on annonce prochainement le développement d’un bouton « buy it » sur certaines épingles ! Un bon moyen de convertir les utilisateurs en acheteurs.