Le cognitif au cœur du design d’interface

Le cognitif au cœur du design d’interface

Nous sommes au cœur de l’été, vous dévorez la parution estivale de « Psychologies magazine » en sirotant un green juice spécial détox… Nous pensons fort à vous en livrant ici une réflexion sur le design de l’émotion, le cognitif au service de vos stratégies digitales. Car nous en sommes convaincus, il sommeille en vous un psychologue prêt à tout pour mieux cerner les nouveaux comportements consommateurs.

Vous avez dit cognitif ?

La cognition est le terme scientifique qui sert à désigner l’ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage, l’intelligence, la résolution des problèmes, la prise de décision, la perception ou l’attention.

Antonio Damasio complète ces processus mentaux avec les émotions car selon lui, le raisonnement et la prise de décision ne peuvent se faire sans les émotions (L’Erreur de Descartes à vous procurer d’urgence).

Les émotions sont ainsi au centre du processus de décision et par ricochet, au cœur de vos stratégies « call to action » on site.

Comment apporter une expérience online permettant d’éveiller les sens ? Par quels moyens inclure ces éléments cognitifs au cœur de la navigation ?

 

Mise en scène des produits

Si l’univers retail permet d’éveiller les sens au travers du merchandising et des aspects sensoriels (olfactif, toucher, gustatif…) le digital ne comprend pas un champs d’action aussi large. Il va falloir redoubler de créativité pour présenter vos produits sous leur meilleur jour.

Révéler les textures, simuler la préhension, narrer une histoire autour d’un produit comme pourrait le faire un vendeur sont autant d’éléments au service des émotions.

Place aux images

Sublimer la navigation à l’aide d’images impressionnantes, suggérer le soucis du détail, révéler les produits d’une manière surprenante. La dimension immersive permettra de laisser un souvenir aux visiteurs. Vous n’êtes pas un site parmi tant d’autres mais le site qui fait mouche dans un parcours shopper.

 

Helbak

http://www.helbak.com/

cienne

http://shop.cienneny.com/

 

L’ADN de marque comme étendard

A l’instar de Négative Underwear ou Naja, certaines marques révèlent leur ADN à travers des visuels immersifs et des baselines explicites. Créer la fierté d’appartenance à un groupe, un sexe une idéologie permet sans nul doute de jouer sur l’émotionnel et de participer à l’acte d’achat.

 

girls do it better

« Girls do it better » pour Negative Underwear

naja

« Changing lives » pour Naja

 

La ligne éditoriale

Si le texte permet d’appuyer l’iconographie d’un site, il doit être distillé avec parcimonie pour délayer une information claire et sans ambiguïté . Le style, le ton, doivent être au centre de vos préoccupations, ils révéleront l’ambiance générale de votre univers de marque. Si vos produits ont un caractère olfactif, créatif (…) pensez à la manière dont le texte pourra révéler ces aspects difficilement perceptibles via le digital.

 

tiffany

http://www.tiffany.fr

 

Médias

Nous en parlions dans notre dernier article dédié au brand content dans l’outdoor, le média vidéo demeure un vecteur important de transmission des émotions. Souvent utilisée en full screen sur les pages d’accueil, la vidéo permet d’établir un côté spectaculaire et mémorisable par les internautes.  Il faut néanmoins que ce média puisse être contrôlé par l’utilisateur pour ne pas nuire à la navigation et à l’ergonomie du site.

 

Emotional design

Pour aller plus loin, nous vous invitons à découvrir l’ouvrage de Aaron Walter intitulé « designing for emotion ». Vous y découvrirez des préceptes clés du design émotionnel.